mardi 13 octobre 2020

Voix d'automne

 

Joseph-Hormisdas Roy (1865-1931)

(Source : Anthologie de la littérature
franco-américaine de Nouvelle-
Angleterre
, tome 3, p. 194)





   L'automne a promené son souffle d'agonie ;
   Tout souffre et tout pâlit ; les champs, les bois, les voix, 
   Tout ce qui vit, bruit, se tait ; et moi je vois
   Se refléter partout ma tristesse infinie. 

   Ma tristesse qui fait s'endeuiller le ciel gris
   Et pâle, se pencher les virginales roses. 
   Ô tristesse qui fait couler les pleurs des choses,
   Et que l'oiseau traduit en de lugubres cris !

   Oh ! lent vol migrateur des oiseaux à l'automne,
   Je vous suis, plein d'ennui, dans les feux du couchant ;
   Vous portez avec vous mon rêve décevant
   Par-delà l'horizon brumeux et monotone.

   Que je voudrais aussi, moi qui reste et pâtis, 
   Attacher tout mon être à vos battantes ailes,
   Aller voir au-delà de ces lignes vermeilles
   Où plonge votre essor, oiseaux grands et petits !

   Hélas ! ma vie, à moi, fut étrange et morose ;
   J'ai nourri d'un pain noir l'inassouvible faim ;
   Aux nostalgiques soirs j'ai poursuivi, sans fin,
   L'espoir sombre et perdu dans un nuage rose.

   Mais l'automne a parfois le beau jour souhaité ;
   Par-delà l'horizon et par-delà la vie,
   Qui sait ? L'illusion, à jamais poursuivie,
   Fera peut-être place à la réalité. 

   L'automne aura mûri le fruit des Hespérides,
   Ce fruit délicieux que ma faim mangera :
   Et l'onde limpide, où ma soif s'étanchera,
   Lavera sur mon front la souillure des rides.

                          Joseph-Hormisdas Roy (1902)



Tiré de : Anthologie de la littérature franco-américaine de la Nouvelle-Angleterre, tome 3, Bedford (New Hampshire), National Materials Development Center for French, 1980, p. 210-211). 

Pour en savoir plus sur Joseph-Hormisdas Roy, voyez la notice biographique sous son poème Paroles sincères, de même que les documents sous son poème Émanations de la nuit

Joseph-Hormisdas Roy est l'un des 100 poètes présentés dans 
Nos poésies oubliées, un volume paru en septembre 2020 
dans une édition unique et limitée. Pour se procurer l'un des 
quelques exemplaires encore disponibles, cliquez sur
 l'image ci-dessous pour prendre connaissance des 
modalités d'acquisition par Paypal, Interac ou chèque, 
ou cliquer ICI pour une commande par carte de crédit : 


Le poème Voix d'automne, ci-haut, de 
Joseph-Hormisdas Roy, est tiré du
tome troisième de l'Anthologie de
la littérature franco-américaine de
Nouvelle-Angleterre
, parue en 1980.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire