lundi 2 octobre 2017

Une sainte

Nérée Beauchemin (1850-1931) 





   Chère défunte, pure image
   Au miroir des neiges d'antan,
   Petite vieille au doux visage ! 

   Petite vieille au coeur battant
   Des allégresses du courage,
   Petite vieille au coeur d'enfant ! 

   Auguste mère de ma mère,
   Ô blanche aïeule, morte un soir
   D'avoir vécu la vie amère !

   Figure d'âme douce à voir
   Parmi l'azur et la lumière
   Où monte l'aile de l'espoir !

   Beauté que nul pinceau n'a peinte ! 
   Humble héroïne du devoir,
   Qui dans le Seigneur t'es éteinte !

   Je t'invoque comme une sainte
.

                   Nérée Beauchemin 
(1928)



Source : Nérée Beauchemin, Patrie intime, 1928, Librairie d'Action canadienne-française, p. 34. 

Pour en savoir plus sur Nérée Beauchemin, cliquer ICI.

De Nérée Beauchemin, les Poésies québécoises oubliées ont également présenté : Le vieux parler ; Le Fleuve ; La bonne France ; Une correspondance poétique ; Le sapin de Noël ; France (cliquer sur les titres).

Pour en savoir plus sur les circonstances de la publication de Patrie intime, cliquer ICI.


Photographie d'une vieille femme morte (date inconnue), qui se trouvait 
dans les papiers personnels de Nérée Beauchemin. Le poète contemplait-il 
cette image lorsqu'il composa Une sainte ?

(Collection Daniel Laprès ; cliquer sur l'image pour l'agrandir). 

À gauche, édition originale de Patrie intime, 1928. Au centre, dédicace
 de Patrie intime au comédien Camille Ducharme (collection Daniel 
Laprès. Sur l'histoire de cette  dédicace, cliquer ICIÀ droite, la plus 
récente édition de Patrie intime  publiée aux Herbes Rouges. On peut 
encore se la procurer en librairie ; pour information, cliquer ICI

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir). 

Nérée Beauchemin, premier à partir de la gauche, avec des proches 
devant sa maison d'Yamachiche, classée "immeuble patrimonial" 
par le gouvernement du Québec. 

Ci-dessous, la maison du poète tel qu'elle apparaît de nos jours :

(Photo : Daniel Laprès, 2017) 




Procurez-vous l'un des quelques exemplaires encore disponibles 
de Nos poésies oubliées, un volume préparé par le concepteur 
du carnet-web des Poésies québécoises oubliées, et qui présente
100 poètes oubliés du peuple héritier de Nouvelle-France, avec
pour chacun un poème, une notice biographique et une photo
ou portrait. Pour se procurer le volume par Paypal ou virement 
Interac, voyez les modalités sur le document auquel on accède
en cliquant sur l'image ci-dessous. Pour le commander par
VISA, cliquer ICI.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire