jeudi 13 février 2020

Dans l'espace infini

Benjamin Sulte (1841-1923)

(Source :  Hélène Marcotte, Benjamin
Sulte, cet inlassable semeur d'écrits
,
Montréal, éditions Lidec, 2001)




   Profondeurs de l'abîme et tourbillons des mondes
   Où les astres lancés marchent d'un pas certain
   Et, changeant de couleurs, tournant leurs formes rondes,
   Mêlent sans s'arrêter le soir et le matin. 

   Globes sortis de l'ombre, ou cherchant la lumière,
   Je vous passe en revue autour de vos soleils,
   Tandis que, poursuivant la route coutumière,
   Vous voyez, comme nous, des nuits et des réveils.

   N'allez-vous donc jamais, par de longues traverses,
   Explorer l'horizon qui fuit de loin en loin ?
   Mais non ! grands routiniers, car vos courses diverses
   Se répètent sans cesse allant de point en point.

   Ainsi, chacun de vous tient dans la mécanique
   Le rôle d'une roue engagée au plus près.
   Un écart survenant, croule l'ordre harmonique
   Et voilà l'univers tout-à-coup aux arrêts. 

   Brûlés d'un feu d'enfer couvant dans vos entrailles,
   Portant à la surface d'un nouveau paradis,
   Vous rangez les soleils qui sont faits à vos tailles,
   Quand celui de la Terre est l'un des plus petits. 

   Étranges ronds de danse où rien ne se déplace...
   Que vois-je, parcourant la claire immensité ?
   Un vieux monde perdu, mort et couvert de glace,
   Qui roule et roulera durant l'éternité. 

                                      Benjamin Sulte (1917)



Tiré de : revue Le Pays Laurentien, vol 2, nos 11 et 12, Montréal, 1917, p. 177. 

Pour en savoir plus sur Benjamin Sulte, cliquer ICI

De Benjamin Sulte, les Poésies québécoises oubliées ont également présenté : L'Histoire ; Le pont Victoria ; La Bonne Année

On peut également lire l'Épitre à mon ami Sulte, de Pamphile LeMay. 


Le poème Dans l'espace infini, ci-haut, est tiré
du numéro de novembre-décembre 1917 de la
revue Le Pays Laurentien.

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Inauguration du Monument Benjamin Sulte,
au Parc Champlain de Trois-Rivières, 1934.


(Source :  Hélène Marcotte, Benjamin Sulte,
cet inlassable semeur d'écrits
, Éditions Lidec, 

2001. Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Benjamin Sulte, vers la fin de sa vie.

(Source :  Hélène Marcotte, Benjamin Sulte, cet 
inlassable semeur d'écrits, éd. Lidec, 2001)

Monument funéraire de Benjamin Sulte
au cimetière Saint-Louis, Trois-Rivières.

(Photo : Daniel Laprès, 2015 ;
cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Biographie de Benjamin Sulte par Hélène
Marcotte. Pour informations, cliquer ICI.

1 commentaire:

  1. Bien peu de québécois de nos jours connaissent Benjamin Suite et c'est très bien que ça se fasse!

    RépondreSupprimer